La qualité de l'air dans les Bouches du Rhône

La qualité de l'air dans l'Est des Bouches du Rhône

 

 

Sommaire :
La situation dans le département
Comment la qualité de l'air est-elle surveillée ?
Les études ponctuelles dans le département
L'air intérieur
L'information et la communication
Les publications
Liste des adhérents
Glossaire

Version détaillée de la page | Version synthétique de la page

La situation dans les Bouches du Rhône

Quelles sont les caractéristiques du territoire ?

Le département des Bouches-du-Rhône est le plus touché de la région PACA par la pollution de l’air.

Les grandes zones urbanisées (Aix-Marseille, deuxième agglomération de France), les réseaux routiers et autoroutiers denses, le grand pôle industriel à l’est du territoire en font une zone d’importantes émissions de polluants atmosphériques.

De plus, la zone industrielle de Fos-Berre émet des polluants qui se retrouvent aussi sur la partie Est du département.
L’est des Bouches-du-Rhône est une zone sensible à protéger ; une population importante y réside et des espaces naturels remarquables entourent Aix-Marseille (les calanques, les massifs de la Sainte Baume, de la Sainte Victoire, de l’Etoile …).

Le département des Bouches-du-Rhône est responsable de plus de la moitié des émissions polluantes émises en région PACA : 57% des particules, 65% du CO2 et 45% des oxydes d’azote. Transports et industries sont les deux principaux émetteurs.

Le département est-il souvent pollué?

Le département est exposé aux pics de pollution à l’ozone : il en comptabilise en moyenne une trentaine par an (entre 18 et 52 jours par an de dépassement du seuil réglementaire depuis 2001 avec un maximum de 59 jours en 2003 (effet canicule). Cette pollution est observée principalement en période estivale. (d’où provient l’ozone ?) – (dossier ozone)

Par ailleurs, 6 procédures d’information à la population pour les particules fines ont été déclenchées en 2010 sur le bassin de Marseille lors de journées hivernales. Cette pollution particulaire localisée à l’agglomération et à ses émissions dépendait des conditions de stabilité de l’atmosphère forte ces jours-là.

Vous souhaitez connaître l’historique des alertes réglementaires? Cliquez ici et choisissez votre département.

Les bons gestes individuels

Les plans d'action de l'Etat et des collectivités

Comment la qualité de l'air est-elle surveillée ?

Air PACA dispose de dispositifs complémentaires : les stations de mesures permanentes et un système de modélisation qui réalise des cartographies et des prévisions.

Retrouvez la stratégie de surveillance mise en oeuvre

Les stations de mesure

Le département des Bouches du Rhône dispose de 17 stations permanentes. La typologie de ces stations est liée à certains critères tels la densité de population, la densité du trafic, la proximité des sources de pollution, etc…

Urbain 8 Périurbain 3 Trafic 4
Consultez la carte des stations implantées dans le département
Industriel 1 Rural 1 Observation  

La modélisation : un autre moyen de surveillance

Modélisation régionale

Air PACA surveille également le département grâce à des modèles mathématiques qui simulent les concentrations des polluants en tous points du territoire. La plate-forme de modélisation régionale permet de cartographier la pollution à une résolution de 4 km. Elle fournit les prévisions à deux jours pour 3 polluants (O3, NO2, PM10).

Modélisation urbaine

Air PACA développe sur les grandes agglomérations de la région (Marseille, Aix, Toulon, Avignon, Nice) des plateformes de modélisation urbaine. Elles permettent de cartographier et prévoir la qualité de l’air à l’échelle de la rue.



Episode en ozone le 22/08/2011
Consultez la plateforme de modélisation régionale

De quelles activités proviennent les polluants et gaz à effet de serre ?

Pour réaliser les cartographies issues de la modélisation, il est nécessaire de connaître la localisation et l’ensemble des quantités de polluants émises par toutes les activités. Ces émissions sont regroupées en différents secteurs (transports, industrie-déchets, résidentiel-tertiaire, agriculture-nature, énergie) et constituent un inventaire des émissions tenant compte d’une trentaine de polluants.

Voir les émissions des principaux polluants dans le département

Plus d'infos
Pour connaitre les émissions de votre commune.

Voir les activités émettrices des principaux gaz à effet de serre dans le département

Plus d'infos
Pour connaitre les chiffres de votre commune

Voir les consommations d'énergie dans les Bouches du Rhône

Plus d'infos
Pour connaitre les chiffres de votre commune

Les études ponctuelles dans les Bouches du Rhône

Pour consulter les rapports d'études, choisir le département.

Plusieurs études se déroulent actuellement dans le département. Ces projets visent à améliorer la connaissance de la qualité de l’air et de l’exposition des populations sur ces territoires, à renforcer les coopérations avec d’autres villes méditerranéennes et à développer de nouveaux outils d’aide à la décision et d’information.

Le Plan d’Urgence de la Qualité l’Air (PUQA) : 2013-2015

UNE APPROCHE PLUS GLOBALE DE LA QUALITE DE L'AIR

Le Plan d’Urgence de la Qualité l’Air (PUQA) est un ensemble de 38 mesures classées selon 5 axes de priorité, décidées le 06 février 2013 par le Comité Interministériel de la Qualité de l’Air (CIQA*).
Ce nouveau plan s’appuie sur une convention avec Marseille Provence Métropole.

Objectifs:

Engager une approche plus globale et structurelle sur la problématique Air en lien avec les contentieux européens sur les particules fines (PM 10) et les oxydes d’azote (NOx).

5 Axes prioritaires :

1 : le développement de toutes les formes de transport et de mobilité propres par des mesures incitatives.
2 : la régulation du flux de véhicules dans les zones particulièrement affectées par la pollution atmosphérique.
3 : la réduction des émissions des installations de combustion industrielles et individuelles.
4 : la promotion fiscale des véhicules et les solutions de mobilité plus vertueux en termes de qualité de l’air.
5 : information et sensibilisation de nos concitoyens aux enjeux de la qualité de l’air.

*CIQA : mis en place par le Ministère de l’Intérieur, le Ministère de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie et le Ministère délégué chargé des Transports, de la Mer et de la Pêche. Ce dispositif remplace les ZAPA (Zones d’Action Prioritaires pour l’Air).

Capture d’écran de la vidéo : «Impact de la requalification du Vieux-Port
sur la qualité de l’air», Youtube, sept. 2014.

Fermer | Haut de page

Les études en 2011

Etat et impact de la qualité de l’air autour de la rocade L2 à Marseille

Cette étude vise à évaluer l’impact de la mise en circulation de la rocade L2 constituant une continuité autoroutière de 9 km reliant les autoroutes A7 et A50 afin de constituer un contournement de Marseille.

Pour Air PACA , il s’agit d’une part d’élaborer un diagnostic autour du futur axe, mais également d’appréhender la qualité de l’air à l’échelle de la ville, à travers une campagne de mesure intensive (5 points de mesure équipés de cabines laboratoires et 160 sites équipés d’échantillonneurs passifs).

Ces travaux s’inscrivent dans l’étude air et santé confiée par la DREAL au bureau d’étude NUMTECH.

Air PACA accompagne la DREAL et les acteurs du projet (Marseille Provence Métropole (MPM), Conseil Général, Conseil Régional, ville de Marseille) dans la conduite de l’étude, dont les objectifs sont d’évaluer et limiter l’exposition des riverains directs de l’axe et d’envisager la réduction de la part de la voiture dans le reste de la ville en lien avec la nouvelle offre que constituera cet axe.

Tracé de la rocade L2

Fermer | Haut de page

Plan de Protection de l’Atmosphère des Bouches-du-Rhône : PPA 13

Air PACA participe activement à la révision des PPA que conduit la DREAL PACA, en mettant à disposition l’ensemble des résultats de l’inventaire des émissions et en réalisant une évaluation de l’impact sur la qualité de l’air des actions définies dans le PPA.
Le PPA13 s’est achevé début 2012. Dans ce cadre-là, Air PACA s’appuyant en partie sur le projet L2, crée la plateforme de modélisation urbaine Marseille-Aubagne

Moyenne annuelle en NO2

Fermer | Haut de page

APICE : 2010 - 2013

APICE (Common Mediterranean strategy and local practical Actions for the mitigation of Port, Industries and Cities Emissions) est un projet financé par le programme européen de coopération transnationale MED 2007/2013. Il s’agit d’évaluer la pollution atmosphérique liée à l’activité portuaire sur Marseille.
Le projet APICE regroupe 5 régions d’étude dans 4 pays de l’Union Européenne avec Venise et Gênes en Italie, Barcelone en Espagne, Thessalonique en Grèce et Marseille.

Les émissions des navires et des industries ont un effet certain sur la qualité de l’air des zones urbaines et portuaires alentours : des études préliminaires ont montré que près de 70% des particules en suspension ont une origine anthropique parmi lesquels de 20 à 30% proviendraient des activités portuaires.

Ces émissions doivent être prises en compte pour établir les futures stratégies de développement des villes côtières. La présence de différents pôles d’activités dans ces zones peut entraîner des conflits de nature socio-économique, d’urbanisme ou d’ordres environnementaux, qu’il est nécessaire de prévenir et de gérer par l’ensemble des autorités locales (à l’échelle locale ou régionale) et des organismes intermédiaires (autorités portuaires) au travers de la mise en place de médiations et de propositions.

L’objectif du projet APICE est de proposer une stratégie commune et des plans d’intervention pour aider les politiques d’aménagement des zones côtières.

Pour en savoir plus www.apice-project.eu .

Fermer | Haut de page

PACTES BMP

Concernant le thème des particules minérales, AtmoPACA participe au projet PACTES BMP (acronyme de Particules Atmosphériques : Caractérisation, Toxicité, Evaluation par la Société - dans le Bassin Minier de Provence), en partenariat avec le CEREGE, le LBME et DESMID-ESPACE.
Initié par l'AFSSET et l'ADEME, PACTES a vu la réalisation des premières mesures de particules autour du bassin minier de Gardanne à l'été 2010 et début 2011. La durée globale de ce projet est de 3 ans, sous la direction du CEREGE en tant que coordinateur scientifique.


Pour en savoir plus sur cette étude

Fermer | Haut de page

ESCAPE : projet européen sur l’exposition de la population urbaine : 2010-2013

Le projet ESCAPE est une étude sur les effets sanitaires de la pollution de l'air financée par l'Union Européenne. Il est mené par 24 universités et instituts de recherches répartis sur l'Europe. Le projet est coordonné par l’université d’Utrecht aux Pays-Bas.

Les objectifs du projet ESCAPE sont de mesurer les particules fines et le dioxyde d'azote de la même façon dans 40 villes d'Europe et d’étudier la relation entre ces polluants et la santé des populations (allergies, problèmes cardio-vasculaires ou respiratoires, cancers…).

Dans le partenariat français, Air PACA est impliquée pour la ville de Marseille, AIRPARIF pour la ville de Paris, Atmo Rhône-Alpes pour les villes de Lyon et Grenoble, AIRLOR pour la ville de Nancy et l’Institut de Veille Sanitaire (InVS) pour la coordination française et le croisement épidémiologique.
En 2010, Air PACA a réalisé trois campagnes de mesures pendant 2 semaines sur 40 sites urbains dans Marseille en janvier, avril et juillet 2010.
En 2011, InVS et Air PACA développeront un nouveau modèle permettant de cartographier la pollution due au NO2 sur la ville de Marseille. Le projet se déroule sur 4 ans : 2010-2013.

L'Union européenne améliorera ses préconisations en termes de santé et de qualité de l'air.

Site en anglais : http://www.escapeproject.eu/

Fermer | Haut de page

EQUITAERA : 2010 - 2012

Le Projet EQUITAERA est coordonné par l'EHESP sur le thème de l'inégalité sociale et l'exposition atmosphérique de la population.

Air PACA réalise des cartographies haute résolution du dioxyde d'azote pour les années 2002 à 2009 sur l'agglomération d'Aix-Marseille (moyennes annuelles).
Les autres partenaires associés : ATMO Nord Pas de Calais, AIRPARIF, ATMO Rhône Alpes font de même pour les villes de Lille, Paris et Lyon.

Ces éléments sont livrés à l'EHESP qui les croise, à l’échelle de l’IRIS, avec les données sociologiques, économiques et démographiques des quatre agglomérations.
Le projet se déroule sur 3 ans : 2010-2012.

Télécharger la note méthodologique


Télécharger le diaporama des résultats

 

Dioxyde d’azote par IRIS à Marseille en 2005

Fermer | Haut de page

Etudes majeures réalisées entre 2006 et 2010 dans les Bouches du Rhône

Certaines études ont un impact plus conséquent sur le département, de par le dispositif de surveillance mis en place ou leur caractère innovant. Cela a été notamment le cas pour deux programmes réalisés entre 2007 et 2011.

Qualité de l’air sur le territoire de la CPA – Aide à la décision

Cette étude pilote est réalisée en partenariat entre la Communauté du Pays d’Aix (CPA) et Air PACA , et bénéficie du soutien financier de la Région PACA. Elle est issue du projet «services et aide à la décision sur la qualité de l’air dans les territoires de pays et les agglomérations».
L’objectif final est de fournir aux collectivités un outil leur permettant d’évaluer, par avance, leurs actions de réduction des émissions polluantes.

Plusieurs étapes ont été nécessaires avant de parvenir à la modélisation du territoire et l’évaluation de scenarii. Ainsi pour la construction du modèle, une importante campagne de mesures a été réalisée sur le territoire de la CPA, avec plus de 200 points de mesure. En parallèle, l’inventaire des émissions a été mis à jour et de nombreuses données relatives au trafic, notamment, ont été répertoriées.


Pour en savoir plus sur cette étude


Le séminaire « qualité de l’air et aménagement du territoire » du 18 novembre 2010 a restitué l’ensemble des résultats et progrès accomplis dans le domaine de la compréhension de l’impact de l’aménagement d’un territoire en terme urbanistique, plan de circulation, …sur son environnement atmosphérique.( Lire le dossier de presse)

Une plateforme de modélisation urbaine haute définition fonctionne dorénavant au quotidien sur la CPA et Aix-en-Provence : « Urban Air » diffusant des cartes pour 3 polluants avec une prévision à 2 jours.

Fermer | Haut de page

Qualité de l’air dans l’enceinte du métro de Marseille

La surveillance de la qualité de l’air dans l’enceinte des métros doit être réalisée par l’exploitant en vertu de la circulaire du 30 juin 2003 du ministère de la santé.
En effet, celle-ci préconise le suivi des enceintes ferroviaires, afin d’évaluer l’exposition des usagers.

En partenariat avec la RTM (Régie des Transports Marseillais), Air PACA a réalisé en janvier et juin 2010 des mesures de PM10, de NO2, CO, BTEX, HAP, métaux lourds dans les stations Castellane et Saint Charles.


Pour en savoir plus sur cette étude

Fermer | Haut de page

Projet GOUV'AIRNANCE

Le 25 janvier 2012 marque le démarrage officiel du projet de coopération Méditerranéenne GOUV’AIRNANCE, pour une durée de 3 ans.

GOUV’AIRNANCE vise à la réduction de la pollution atmosphérique urbaine en Méditerranée par la mise en place de moyens de mesures et d’une gouvernance territoriale intégrée de la qualite de l’air dans quatre métropoles méditerranéennes : Tripoli El-Mina (Liban), Aqaba (Jordanie), Valence (Espagne) et Marseille (France).


L’approche est inédite : elle est décloisonnée, multi niveaux et participative en terme de gestion de la qualité de l’air.


L’objectif premier vise la réduction de l’impact sanitaire de la pollution atmosphérique dans ces métropoles, grâce notamment à une meilleure connaissance de la qualité de l’air sur chaque territoire et à une meilleure diffusion de l’information auprès des habitants, notamment les populations sensibles. Le projet propose également de favoriser l’intégration de mesures de réduction des émissions comme une dimension essentielle des documents de planification urbaine durable.

GOUV’AIRNANCE est financé à hauteur de 1 780 000 euros (sur un budget total de 1950 000 euros) par la Commission Européenne au titre de la politique de voisinage en Méditerranée.

GOUV’AIRNANCE mettra particulièrement en valeur l’expertise française et notamment marseillaise à travers la participation de l’Institut de la Méditerranée en qualité de coordinateur du projet, de la ville de Marseille et de l’association Air PACA qui apportera son expérience en la matière.

 


 


Pour en savoir plus sur cette étude

Fermer | Haut de page

L'air intérieur

Découvrez l’exposition à la pollution à l’intérieur des bâtiments à la rubrique air intérieur.

Nous passons l'essentiel de notre temps (près de 80%) en espace clos ou semi-clos : habitations, transport (habitacles de voiture, bus, métro, tramway), lieux de travail et de loisirs, écoles, commerces…
Les sources de pollution y sont multiples, certains composés sont similaires à ceux rencontrés dans l'air extérieur, d'autres sont plus spécifiques. Renouveler l’air à l’intérieur de nos bâtiments est un geste indispensable à sa qualité.

Des études sont en cours actuellement.
En savoir plus sur les études sur l’air intérieur en Région PACA

L'information et la communication

Consultez les informations de la qualité de l’air de votre département à la rubrique s’informer.

Les indices

   
Cliquer sur la vignette une des vignettes pour avoir plus de détails
   
Aix-en-provence
Aubagne
Marseille
  

L’indice de la qualité de l’air permet de qualifier globalement, chaque jour, la qualité de l’air d’une ville ou d’une agglomération. 9 indices sont calculés en région PACA. Vous pouvez les recevoir tous les jours en vous abonnant gratuitement.
Vous souhaitez diffuser les indices sur votre site internet ? cliquez ici

Les alertes

Lorsque les concentrations des polluants dépassent les seuils fixés par la réglementation, il y a « pollution de l’air». Les alertes réglementaires ont des critères spécifiques de déclenchement, définis dans des arrêtés préfectoraux ou inter préfectoraux et conduisant à la mise en place de procédure d’information ou d’alerte au sens réglementaire.
Plusieurs polluants sont concernés par les alertes : l’ozone, les particules fines et le dioxyde d’azote.
Pour l’ozone et les particules fines, c’est le département entier qui est mis en alerte. Pour le dioxyde d’azote, la pollution se localise plutôt à l’échelle de l’agglomération.
Dès détection, l’information apparaît en page d’accueil de notre site internet. En vous abonnant gratuitement aux alertes, vous pouvez recevoir un mail au moment du déclenchement mais aussi être averti d’une pollution jusqu’à 2 jours à l’avance.
Le modèle de prévision permet aussi de prévoir les épisodes de pollution.

Air PACA comptabilise un épisode de pollution des lors qu’un seuil est dépassé. Néanmoins il peut ne pas y avoir déclenchement d’alerte réglementaire si l’ensemble des critères au sens réglementaire ne sont pas remplis.

 

Comment s'informer?

Informations générales : Air PACA édite une lettre d’information bimestrielle (parution tous les 2 mois) dans laquelle sont présentées les différentes activités de la structure (campagnes de mesures, sujets d’actualités, intervention, partenariat, indices de qualité de l’air et récapitulatif des alertes…)
Pour en savoir plus sur l’air et la pollution, les polluants et leurs effets sur la santé, les liens vers les autres structures.

Abonnement : Pour recevoir directement par courrier électronique nos informations, n’hésitez pas à vous abonner (indices de qualité de l’air, alertes, lettre d’information, prévisions….)

A votre service : Vous avez une question spécifique à nous poser ou simplement besoin de nous contacter par courrier postal ou électronique ? Rendez-vous à la rubrique Contact

Les publications

 

Toutes nos publications concernant le département sont disponibles à la rubrique Publications.
Vous pouvez ainsi retrouver les publications générales comme les bilans annuels, les bulletins trimestriels ou les résultats benzène, métaux lourds, HAP.
Vous recherchez une information sur un thème particulier (ozone, particules, air intérieur, sensibilisation des populations, …. ? Rendez-vous à la rubrique thématiques
Les rapports complets des études réalisées dans le département sont téléchargeables à la rubrique Etudes ainsi que les fiches résumé.