Atmo PACA - Historique et missions

Historique et missions

Les 5 missions principales d'Air PACA :

Surveiller la qualité de l'air par des outils de mesures et de modélisation

Prévoir la qualité de l'air et anticiper les pics de pollution

Informer au quotidien et en cas d'épisodes de pollution

Comprendre les phénomènes de pollution en effectuant des études spécifiques et participer ainsi à établir les liens existant notamment entre l'air et la santé, l'air et l'environnement

Contribuer aux réflexions relatives à l'aménagement du territoire et aux déplacements en fournissant à la fois des éléments d'évaluation, de prospective et des outils d'aides à la décision

 

Expérience et coopération

Air PACA assure la surveillance de la qualité de l'air de la Région Provence Alpes Côte d'Azur. En janvier 2012, les associations agréées de surveillance de la qualité de l’air, AIRFOBEP et Atmo PACA fusionnent. Structure associative (loi 1901), Air PACA est agréée par le ministère en charge de l'environnement. L'association est membre de la fédération ATMO, qui regroupe les 35 Associations Agréées de Surveillance de la Qualité de l'Air (AASQA) en France.

Rigueur et écoute

Cette surveillance a pour principaux objectifs de :

Répondre aux exigences réglementaires,

Satisfaire aux attentes des acteurs locaux (collectivités, associations, industriels, ...) face aux enjeux sur la qualité de l'air auxquels ils sont confrontés.

Avec, au cœur des missions d'Air PACA l'information et l'aide à la décision.

Cohérence et pluralité

Air PACA regroupe les collectivités territoriales, services de l'Etat et établissements publics, les industriels, associations de protection de l'environnement et de consommateurs, des personnalités qualifiées et/ou professionnels de la santé. Voir les membres du Conseil d'Administration.

Impartialité et globalité

Cette diversité de membres et son statut associatif permettent de garantir l'impartialité d'Air PACA , comme de garder une vision globale de la problématique de la qualité de l'air.

 

Convergence et complexité

Ces missions d'intérêt général, s'intègrent progressivement dans une approche plus globale "air et climat". En effet, la réalité de la pollution de l'air est multiple et ne peut se réduire aux "quelques" polluants réglementés dans l'air extérieur ambiant et à une échelle spatiale limitée. Il est aujourd'hui prouvé que dans les prochaines décennies les enjeux concernant l'atmosphère vont devenir cruciaux. Voir la page "Effet de serre"

Diversité et concordance

Il s'agit bien aujourd'hui de prendre en considération toutes les facettes de la pollution de l'air pour assurer une mise en cohérence des actions destinées à atteindre l'objectif d'un air qui ne nuise ni à la santé ni à l'environnement.

 

 

Extrait de la Constitution Française (charte de l'environnement) :

La loi sur l'air du 30 décembre 1996 reconnaît "le droit à chacun de respirer un air qui ne nuise pas à sa santé". Dresser le bilan de la pollution de l'air existante, en suivre l'évolution et la prévoir sont indispensables pour définir les actions à entreprendre afin de préserver ou améliorer la qualité de l'air, "patrimoine commun des êtres humains".